Documentaire

En production

Les Vignerons du vivant

Au château Anthonic, au château Paloumey et dans huit autres domaines du Médoc, les apprentis vignerons alternent séances de théorie et de pratique. Entre taille, labours et vendanges, ces jeunes apprennent les bases d’un métier sous l’angle de l’agro-écologie afin d’être préparés à « l’agriculture de demain, et non à celle d’hier. » Les douze candidats choisis se retrouvent régulièrement autour de formateurs qui viennent compléter leur apprentissage sur le terrain. En difficulté ou en errance, ces jeunes se lancent dans une aventure nouvelle à travers des valeurs écologiques actuelles. Dans les vignes, mais aussi lors de périodes de cours et dans leur quotidien, nous suivrons deux jeunes tout au long de leur apprentissage pour devenir vignerons.

 

Réalisation : Julien Touzaint

Fety, un jour qui en vaut cent

FETY, un jour qui en vaut cent est un film documentaire surl’essentialité des fêtes à Madagascar. Dans la région des hauts plateaux, nous découvrons quatre personnages :  Valisoa, Arnot, Juliette et Olivier. Chacun d’entre eux se prépare à vivre une célébration, un moment fort et attendu de sa vie.
Dans un environnement rural très pauvre, tous font preuve de débrouillardise et de solidarité pour parvenir au but espéré. Mises en perspective, ces célébrations organisées tout au long de la vie, de la naissance à la mort, se révèlent alors comme indispensables à la construction de l’individu et du groupe. elles bousculent leur vie, invitent la mort, et dévoilent leur incroyable désir d’exister.

 

Réalisation : Margot Braud & Roland Clède
co-production : KESTU & Je voulais te dire

Panorama

Panorama c’est l’histoire du vin naturel. Depuis l’arrivée des produits chimiques dans les vignes jusqu’à l’explosion commerciale des vins sans souffre, les plus grand vignerons français nous racontent la lente évolution qui a permis la révolution du monde du vin. Un point de vue panoramique sur la viticulture  qui essaie de définir le vin naturel qui permettra de « savoir enfin qui nous buvons ».

«Jadis, si je me souviens bien, ma vie était un festin où
S’ouvraient tous les cœurs, où tous les vins coulaient.»

– Arthur RIMBAUD

Réalisation : Nicolas Desdouits

Kantuen kontrabandista

A cheval, l’auteur-compositeur Pantxoa “Xabaltx” Bergara parcours le Pays basque à la recherche de chansons perdues. Il traverse villes et montagnes pour retrouver les dernières personnes pouvant se souvenir de quelques airs et paroles d’antan. Il les enregistre grâce au micro caché dans son makila, puis transmet sa marchandise précieuse à des amis musiciens qui se chargeront de les ré-ar-ranger et moderniser pour les transmettre à leur tour. Bienvenue dans un road movie musical et transgénérationnel aux airs de contrebande !

Réalisation : Iban Rusiñol
Co-Production: France 3 Nouvelle-Aquitaine & Kanaldude

Pour suivre l’actualité : 

Animal

Dans une société divisée sur la place que l’homme doit accorder à l’animal, trois individus décident de parler. Ils nous racontent leur vision de l’animal et sur quels principes elle s’est forgée.

Chacun mène dans sa direction différents combats mais tous partagent une frustration grandissante qui semble dessiner un futur difficile à apaiser.

Réalisation : Julien Rider
Co-Production : Act4

En Développement

En route vers Paris

De février à décembre, Thierry Touzaint n’a pas un week-end de libre. Un premier stage hivernal au pôle France de Saumur en début d’année et la saison est lancée. Belgique, Allemagne, Italie, Angleterre, France, il parcourt l’Europe pour accompagner ses cavaliers dans les plus grandes compétitions avec en ligne de mire la dernière grande échéance de sa carrière : les Jeux Olympiques de Paris 2024.
Tout au long de la saison, ces concours lui permettent de sélectionner l’équipe qu’il emmènera en stage de préparation en Normandie, l’ultime stage avant le départ pour Versailles.

Réalisation : Julien Touzaint

Why the f*ck am I a dancer

Aujourd’hui, Charlotte, 30 ans ne sait toujours pas pourquoi elle est danseuse freelance : Pourquoi se donne-t-elle autnat de mal pour un travail mal-considéré, pas vraiment bien payé, un travail où la frontière vie perso/vie pro est difficile à délimiter ? De la sueur aux paillettes, Why the f*ck am i a dancer, est un documentaire dansé, qui met en lumière la complexité et la beauté du métier à travers cinq portraits de danseurs et danseuses à différents stades de leurs carrières.

Réalisation : Charlotte Nopal

Catalogue

Pôle Espoir

« Pôle Espoir » révèle le quotidien hors norme d’adolescents ayant entre 15 et 17 ans en passe de devenir les porte-drapeaux du surf et bodyboard français. Ils rêvent des Jeux Olympiques tout autant que de leur prochaine virée entre copains.

En immersion pendant plusieurs mois dans le Pôle Espoir de la Ligue de surf Nouvelle-Aquitaine, ce documentaire nous plonge dans l’intensité des compétitions, des préparations physiques et mentales, tout en suivant ces adolescents dans leur développement personnel.

Réalisation : Gabriel Courty-Villanua

Pour suivre l’actualité :  

Wakloa

Au pays du long nuage blanc, l’existence d’une identité artistique est vraie une question !

La Nouvelle-Zélande, aussi isolée soit elle sur la carte, se retrouve à un carrefour d’influence entre ses racines Maori, son histoire en tant que membre du Commonwealth, sa proximité avec l’Australie, l’arrivée d’une population asiatique croissante et la forte présence de contenus américains sur les canaux de diffusion radio & TV.

Pour Tim Melville qui tient depuis de nombreuses années une galerie d’art à Auckland, il n’existe pas une identité artistique Néo-Zélandaise propre, du moins à l’exception de l’art Maori.

Megan Gheliza, artiste peintre originaire des Philippines, se plait à dire que la Nouvelle-Zélande serait comme un grand verre que l’on rempli de culture du monde entier.
Il représente l’authenticité du pays, sa richesse et son identité…

Réalisation : Lorène Lescanne & Julien Rider

Musi2r

Musi2R – Musiques dans les résidences royales, est un programme APR-Région Centre Val-de-Loire porté par le Centre d’études supérieures de la Renaissance de Tours et le Centre de musique baroque de Versailles (marché public). Son objectif est l’étude et la valorisation de la musique jouée et chantée dans les résidences royales du Val de Loire et d’Île-de-France où officiait la cour entre le XVIe et le XVIIe siècle.

Artistes, ingénieurs du son, conservateurs du patrimoine et musicologues ont réuni leurs compétences pour reconstituer les répertoires musicaux dans les lieux exacts de leur production, afin de mieux comprendre les dispositifs historiques, acoustiques et architecturaux mis en œuvre. Les enregistrements effectués à Blois, Chambord, Fontainebleau et Saint-Germain-en-Laye intègrent des applications numériques où des modèles 3D permettent à l’auditeur, grâce à une immersion sonore spatialisée, d’être au cœur de l’expérience musicale, là où l’histoire s’est écrite.

Réalisation : Julien Rider

Circle

“Circle” est un documentaire qui vous fait découvrir le monde du custom bike. Un univers méconnu qui nous vient tout droit des Etats Unis. A travers le regard des DEPRAV’HEADS et de leurs proches, “Circle” vous propose un voyage initiatique chez nos amis Lillois fervents défenseurs de cette passion qui est devenue pour eux un mode de vie !

Ce projet est né d’une curiosité pour un milieu jusqu’alors inconnu, c’est un ami qui a ouvert les portes de ce milieu au réalisateur François Boulet. Qui pouvaient bien être ces gens, ces quelques potes de Lille et de ses alentours, qui se réunissent tous les week­ ends pour rider sur leurs vélos customs ?

Réalisation : François Boulet